Find me – André Aciman

Je n’ai pas trouvé la couverture correspondant à mon édition donc les informations ci-cessous peuvent légèrement diverger en fonction !

Titre original : Find me

Auteur : André Aciman

Éditeur : Faber & Faber

Date de publication : 2019

Nombre de pages : 260

Quatrième de couverture

Elio has left behind his first love.

Now a classical pianist living in Paris, he believes his youthful desires are behind him – yet after a glancing encounter at a chamber music concert, he once again finds himself falling for an older man. As their affair intensifies, his thoughts turn to the past, and to Oliver, whose presence in Elio’s heart has never dimmed.

Oliver, a college professor, husband and father, is preparing to leave New York. The imminent departure stirs up longing and regret, awakening an old desire and propelling him towards a decision that could change everything.

In Call me by your name, we fell in love with Oliver and Elio and their powerful, irrevocable romance. Now, André Aciman invites us to return to his unforgettable characters, exploring how love can ripple out from the past into the future.

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de Find me, la suite du roman Call me by your name. Si je n’avais pas particulièrement été transcendée par ce roman, j’avais tout de même apprécié sa poésie et ses personnages et je n’ai donc pas hésité une seule seconde lorsque j’ai découvert que l’auteur avait écrit une suite ! 

Ce livre est un peu particulier puisque divisée en trois grandes parties, sans chapitres intermédiaires. Je reconnais que c’était un premier frein pour moi car je n’aime pas les chapitres longs… 

Dans la première partie, j’ai été très déstabilisée par les événements qui nous sont racontés. En effet, je m’attendais à retrouver directement Elio et finalement, c’est de son père dont il est question dans cette première partie. Certes, c’est intéressant de découvrir cette histoire et j’ai aimé les événements racontés mais je ne m’attendais pas du tout à ça ! Vu que c’était censé être la suite de Call me by your name,  je n’ai vraiment pas compris ce que ça faisait là ! A un moment, j’ai même cru m’être trompée de livre… je me disais que j’avais mal compris et qu’il était question d’Elio ou d’Oliver mais à l’évocation du prénom Sami, j’ai vite réalisé qu’il s’agissait bien du père d’Elio dont il était question…

Dans la seconde partie, Elio fait enfin son apparition ! Mais là encore déception… En fait, je pense que la déception vient surtout du fait que je m’attendais à autre chose, je pensais qu’on allait retrouver Elio et Oliver, voir des passages de leurs vies respectives et enfin une potentielle réunion. Et finalement, oui on a découvert la vie d’Elio et ses rencontres après sa séparation d’avec Oliver mais finalement, je m’en fichais un peu de le voir avec un autre homme. 

Concernant Oliver, il fait une brève apparition mais sans grand intérêt vu que seulement à la toute fin du livre…

Je vais m’en arrêter là de mon avis car il est évident que je n’ai pas beaucoup aimé ce livre, par rapport au fait que je m’étais attendue à tout autre chose. Cela dit, si je n’avais pas su que c’était la suite, j’aurais peut-être davantage apprécié car les événements sont intéressants, on a envie de savoir ce qui va se passer entre les personnages. C’est l’histoire de deux rencontres mises en parallèle l’une de l’autre, deux rencontres fortuites mais qui vont d’une certaine manière changer la vie des personnages. Et puis, l’écriture de l’auteur est toujours agréable à lire.

C’est donc un avis mitigé… j’ai décidé de ne pas lui attribuer de note étant donné que mon avis n’est pas très objectif, et fondée sur une interprétation et des attentes de ma part…

C’est Lundi que lisez-vous #11

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour ce dixième numéro de C’est lundi que lisez-vous, le rendez-vous désormais incontournable de la blogosphère qui consiste à faire un bilan des lectures passées, en cours et à venir. 

Voici donc sans plus tarder mon bilan 🙂

Lectures passées

Ça y est, je suis venue à bout de cette duologie, non sans peine il faut l’avouer au vu de mon ressenti sur le premier tome. Mais j’avais malgré tout décidé de laisser une chance à ces personnages ! J’avoue que lorsque j’ai commencé le tome 2, j’étais pas forcément très optimiste, d’autant que les premiers chapitres sont dans la continuité du tome 1… Puis finalement, les choses évoluent lentement mais sûrement et ont commencé à me plaire davantage. J’avais même parfois l’impression de retrouver ce petit quelque chose qui m’avait tant plu dans Eleanor & Grey ! Cette lecture fut donc meilleure que la première et vient légèrement nuancer mon avis ! Je vous en reparlerai prochainement dans une chronique complète 😉

Je ne connaissais pas du tout cette autrice mais la couverture m’a tout de suite attirée, de même que le résumé très court mais particulièrement mystérieux et intrigant ! J’ai dévoré ce livre en quelques jours seulement, tant l’écriture et l’histoire sont addictives ! J’avais tellement hâte de savoir que les pages défilaient sous mes doigts. Cette rapidité de lecture est d’ailleurs en partie due aux chapitres qui sont dans l’ensemble relativement très courts, ce que j’aime beaucoup ! Une belle surprise donc dont je vous reparlerai bientôt 😉

Lectures en cours

Après avoir lu Sous un ciel d’or, j’étais forcément d’humeur à lire Gatsby, une histoire que j’aime beaucoup mais que je n’ai jamais lu intégralement. J’en avais étudié des passages en littérature anglaise lorsque j’étais au lycée, j’ai vu le film que j’ai adoré, donc j’ai enfin décidé de le lire 🙂 Pour le moment, c’est très fidèle à ce dont je me souviens et je redécouvre cette histoire avec un plaisir non dissimulé !

Après avoir fini de lire la saga principale, j’avais forcément envie de découvrir ce sequel du point de vue de Levana. Et pour le coup, je n’ai pas eu la patience d’attendre qu’il sorte en poche !!! Aussi acheté, aussi commencé. Pour le moment je n’ai lu que quelques pages seulement mais je me sens déjà de retour dans cet univers qui m’a tant ravi 🙂 À suivre donc !

Lectures à venir

Pour changer, je n’ai aucune idée de quelles seront mes prochaines lectures ! J’aime y aller au feeling et tout dépend surtout de ma lecture précédente et de l’état d’esprit dans lequel je suis sur le moment ! Donc je verrai bien ce que je lirai une fois ces deux romans terminés 🙂

Sous un ciel d’or – Laura Wood

Titre : Sous un ciel d’or

Titre original : A sky painted gold

Autrice : Laura Wood

Éditeur : Pocket Jeunesse

Date de publication : 2021

Nombre de pages : 384

Quatrième de couverture

1920. Lou, dix-sept ans, vit dans une ferme des Cornouailles. Elle est fascinée par la magnifique 
demeure des Cardew, vide depuis des années. Écrivaine en herbe, elle y passe des après-midi seule, en cachette, à lire et à se rêver membre de la prestigieuse famille qu’elle épie dans les revues mondaines. 
Quand, à la faveur de l’été, les propriétaires investissent les lieux, Lou est soudain transportée dans le monde luxueux et pétillant de l’aristocratie anglaise. Au centre, un frère et une soeur époustouflants, dont elle devient de plus en plus proche. 
Tandis qu’un amour inattendu s’éveille en elle, Lou découvre que le champagne, le jazz et le charleston cachent de sombres secrets.

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de Sous un ciel d’or. J’en avais beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux avant même sa sortie. La couverture me plaisait beaucoup et au fur et à mesure, les avis positifs m’ont convaincu de le découvrir à mon tour !

Dans ce roman, nous faisons donc la rencontre de Lou, une jeune fille de 17 ans et qui vit dans une ferme des Cornouailles avec toute sa famille, dont ses nombreux frères et soeurs. 

Depuis toujours, elle est fascinée par la demeure des Cardew située non loin de chez elle et qui est toujours vide. Mais lorsque l’été approche, les propriétaires vont de nouveau investirent les lieux, attisant ainsi la curiosité de la jeune fille. 

J’ai tout de suis accrochée avec Lou, notre héroïne. Elle est curieuse, pleine de vie, avec une âme créatrice évidente et est attachante. J’ai apprécié notamment le fait de me retrouver en elle sur certains points. C’est une jeune fille qui vit une vie dans laquelle elle se sent à l’étroit. Bien que vivante dans une famille aimante et les aimant beaucoup en retour, Lou ne se sent malgré tout pas réellement à sa place dans cet univers assez rural et simple. 

J’ai bien aimé voir une évolution dans son personnage, entre le début du roman et la fin, même s’il ne s’est écoulé qu’un lapse de temps relativement court. 

De l’autre côté, nous faisons la connaissance de Robert et Caitlin Cardew, frère et soeur et habitant dans la fameuse maison qui retient toute l’attention de Lou. Au début et c’est normal et volontaire de la part de l’auteure je pense, Robert est un personnages assez froid et distant. Il a un air hautain qui donne envie de lui donner des baffes. Mais au fur et à mesure, nous découvrons la vraie personnalité qui se cache derrière cette façade.

A l’inverse, il y a Caitlin qui est tout de suite très accueillante et chaleureuse avec Lou, trop même pour que cela semble réel aux yeux de la jeune fille. Caitlin est toujours en train de faire quelque chose, d’organiser les fêtes les plus folles, afin de rester dans l’action. Elle aime être le centre de l’attention. Et là aussi, l’histoire va nous dévoiler la réalité et les secrets derrière tout ce faste et derrière toutes les belles robes dont elle se drape. 

Les autres personnages sont également très attachants, notamment la famille de Caitlin et sa grande soeur. 

Concernant l’histoire en elle-même, je ne peux commencer ce paragraphe sans faire une allusion évidente à un autre ouvrage : The Great Gatsby. C’est un livre que j’aime beaucoup (le film aussi d’ailleurs) et j’étais donc ravie de redécouvrir cet univers adapté pour un roman davantage jeunesse et moderne, j’ai envie de dire, même si les faits se déroulent également à la même période. 

Le décor est également similaire, avec une maison simple d’un côté et de l’autre, sur une île, la maison de toutes les fantasmes. 

L’histoire se déroule en effet durant les années 20, des années de fêtes, des années de tous les possibles en quelque sorte, après des années de guerre. C’est une période que j’affectionne particulièrement et j’étais donc ravie de plonger dans cet univers si enchanteur et envoutant. On est tout de suite transporté aux côtés des personnages. J’ai adoré les descriptions concernant les décors, les tenues des personnages. C’était très bien réalisé, suffisamment pour que l’on ait des détails et que l’on puisse aisément visualiser le décor mais sans trop, pour ne pas alourdir et ralentir le récit !

Ce que j’ai également beaucoup aimé dans ce roman, ce sont les questions qui se posent derrière tout ce décor factice. Il aborde notamment la question de la réalité, d’où se trouve la frontière si tenue entre ces deux mondes très différents. Et parfois, on se rend bien compte que la frontière se fait floue aux yeux de Lou. Elle qui ne se sentait pas forcément à sa place dans sa vie rangée, rêve de voir ses deux univers s’emboîter. Et d’une certaine manière, elle les garde pourtant bien séparée, rêvant à chaque fois de retourner dans cet autre monde parallèle

Finalement, cette aventure de l’été va faire ressortir chez Lou ses peurs et ses envies pour le futur. Peu à peu, au fil des pages et de ses aventures, elle va réaliser certaines choses, sa personnalité va s’affirmer et elle va alors comprendre que bientôt sonnera l’heure de faire des choix. 

Ainsi donc, ce roman fut une très jolie surprise pour ma part. Je l’ai lu très rapidement, tant je me suis laissée emporter par cet univers si enchanteur, presque magique. Le coup de coeur n’est vraiment pas passé loin mais j’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture. Je vous la conseille vivement !

Ma note : 15/20

Lettre à toi qui m’aimes – Julia Thévenot

Titre : Lettre à toi qui m’aimes

Autrice : Julia Thévenot

Éditeur : Sarbacane

Date de publication : 2021

Nombre de pages : 132

Quatrième de couverture

Yliès et Pénélope,

Ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés; musical, gourmand, sucré-salé.

Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ?

Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ?

Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous parle du roman Lettre à toi qui m’aimes que j’ai découvert complètement par hasard sur Instagram. La couverture m’a tout de suite beaucoup plu avec sa belle couleur vive. Et cela s’est confirmé lorsque j’ai eu le livre dans les mains. J’avais réellement l’impression de tenir un objet d’art, tant il y a une réelle attention portée au matériau utilisé pour la couverture. Et j’ai également aimé son format unique. Une fois passé ces considérations purement esthétiques, le résumé m’a aussi intrigué et donné envie de le découvrir à mon tour. 

Dans ce roman, nous partons donc à la rencontre de Pénélope et Yliès, deux adolescents faisant tous deux partie d’un groupe de musique. Les choses vont se compliquer entre eux lorsque le jeune homme va commencer à éprouver des sentiments envers la jeune femme. 

Bien évidemment, j’ai trouvé cette histoire originale pour sa forme qui m’a nécessairement rappelé Songe à la douceur de Clémentine Beauvais et aux différents romans de Sarah Crossan. L’écriture en vers me plait beaucoup et rend les choses d’autant plus poétique, car un soin tout particulier est porté sur le choix des mots. Les mots ne sont pas seulement disposés les uns à la suite des autres mais il y a une vraie recherche, notamment sur le sens de chaque terme. J’ai trouvé que l’écriture de l’actrice sur ce point-là était très belle, poétique et fluide. 

Outre l’originalité de la forme, le fond est également novateur. En effet, dans les romans, l’histoire est souvent racontée du point de vue de la personne qui aime mais jamais du point de vue de la personne qui est aimée mais n’aime pas en retour. Et ici, c’est le contre-pied qu’a décidé de prendre l’autrice. L’histoire nous est donc racontée du point de vue de Pénélope. Nous suivons son ressenti par rapport aux sentiments éprouvés par Yliès. J’ai trouvé que c’était très intéressant d’avoir ce point de vue car on ne se met jamais dans cette position qui est pourtant une réalité. C’est une histoire très touchante, qui nous fait aussi prendre conscience de ce que cela peut provoquer d’être aimée mais de ne pas aimé en retour. Si l’inverse est douloureux, cette position n’est pas non plus des plus agréables et on peut vite être mal à l’aise, même si l’on ne le fait pas exprès et qu’on ne veut pas faire de mal à personne en face. 

J’ai dévoré le livre en très peu de temps. C’est poétique, délicat et les émotions et sentiments sont retranscrits avec justesse

En résumé, ce livre fut une très belle surprise, un vrai petit bijou que je vous invite largement à découvrir à votre tour 🙂

Ma note : 15/20

C’est Lundi que lisez-vous #10

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour ce dixième numéro de C’est lundi que lisez-vous, le rendez-vous désormais incontournable de la blogosphère qui consiste à faire un bilan des lectures passées, en cours et à venir.

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé lors de la programmation mais mon article n’est pas paru en temps voulu. Je m’en excuse… et donc voici mon CLQLV un mardi !

Voici donc sans plus tarder mon bilan 🙂

Lectures passées

La semaine passée, j’ai lu Find me qui était décrit comme la suite de Call me by your name ! Même si ce livre ne m’avait pas transcendé, j’étais tout de même très curieuse de découvrir la suite des aventures de Elio et Oliver. Malheureusement, j’ai été un peu déçue par cette lecture… Je vous en dirai plus prochainement dans ma chronique complète !

Ça y est, je suis enfin venue à bout du second volet ! Clairement, cette lecture a été plus laborieuse que la première à cause d’éléments que je n’appréciais pas forcément mais également à cause de certaines longueurs et impressions de répétitions… Cela dit, la fin m’a bien emballé, notamment car les événements s’accélèrent et deviennent plus intéressants.

Lectures en cours

Après une déception pour le premier volet, j’ai malgré tout décidé de donner une seconde chance à ces personnages. Pour le moment, je constate en effet une légère amélioration sur certains points donc j’espère que l’ensemble me convaincra davantage ! Affaire à suivre 😉

Lectures à venir

Pour être tout à fait honnête, je n’ai strictement aucune idée de quelles seront mes prochaines lectures… Je verrai donc en temps voulu 🙂

Landon & Shay Tome 1 – Brittany C. Cherry

Titre : Landon & Shay

Autrice : Brittainy C. Cherry

Éditeur : Hugo Roman

Date de publication : 2021 (édition de poche)

Nombre de pages : 460

Quatrième de couverture

Landon & Shay est un conte, une histoire de découverte de soi et de pardon qui résonnera chez tous ceux qui ont vécu des chagrins d’amour, à tous ceux qui ont déjà trouvé l’amour et à tous ceux qui vivent dans les entre-deux… 

Shay et Landon se détestent depuis toujours. Ça fait des années qu’ils s’évitent. Des années qu’ils n’échangent ni un regard ni un mot… une insulte peut-être. 
Tout change le jour où on leur propose un défi. Un pari stupide : faire en sorte que Shay tombe 
amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle. 
Pour Landon, c’est un pari déjà gagné. Il n’aime personne. 
Pourtant, lentement, tout se complique. Shay lui ouvre de nouveaux horizons. 
L’amour. Le bonheur. 
Elle. Elle pénètre son intimité et perce ses secrets les plus enfouis. Ses blessures. Ses angoisses. 
La vérité. Ce qui était un jeu devient bien trop réel. 
Leurs sentiments grandissent, comme grandissent les risques de se blesser mutuellement. 
Mais vous savez ce qu’on dit… En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler du premier tome de Landon & Shay. Après un gros coup de coeur pour Eleanor & Grey, j’avais hâte de découvrir l’histoire de Shay, la cousine d’Eleanor. 

Dans ce roman, nous partons donc à la rencontre de Shay, une adolescente-jeune femme en devenir. Et de l’autre côté, nous avons Landon qui a le même âge que Shay. Depuis toujours, tous les deux se détestent ! Tout va brusquement changer lorsqu’un jour ils se lancent le pari fou de faire tomber l’autre amoureux en premier. 

Comme vous allez pouvoir le constater, je suis pour le coup très loin du coup de coeur que j’avais eu pour Eleanor & Grey ! Je vous explique les raisons de cet avis négatif

Concernant les personnages et si au départ, je dois reconnaître que je les aimais bien, j’ai trouvé que très rapidement ça tombait dans le cliché. Celui de la fille et du garçon qui se détestent d’une part (alors qu’on sait très bien la finalité des choses) et puis surtout le cliché de la fille et du garçon que la vie n’a pas épargné, avec une famille difficile et un lourd passé. D’habitude, je ne suis pas du genre à m’attarder sur les clichés, mais là pour le coup, ça m’a sauté aux yeux ! J’ai donc réellement eu du mal à m’attacher à ces deux personnages. 

Ensuite concernant l’histoire en elle-même, déjà c’était cliché dès le départ ! Et puis, même si j’ai forcément aimé voir leur relation évoluer et les voir se rapprocher, est arrivé un moment où j’ai eu du mal à accorder de la crédibilité à leur histoire. Les événements se déroulent bien trop rapidement à mon goût, surtout pour deux personnes qui soit disant se détestent. Tout va trop vite, tout de suite ce sont de grandes effusions qui finalement paraissent très artificielles… Leurs dialogues ne semblent plus réalistes…

J’ai donc vraiment eu du mal à apprécier cette histoire. Je l’ai malgré tout lu très rapidement car la plume de l’autrice est toujours aussi agréable et également car j’avais envie de savoir où cela allait les mener.

Très honnêtement, au départ, j’aimais bien et je ne pensais donc pas que les choses allaient tourner ainsi. Je pensais que ce serait plus lent comme rythme, le temps que leur relation évolue réellement et pas juste passer de la haine à l’amour presque du jour au lendemain…

Ainsi, ce roman fut une déception pour moi mais malgré tout, je souhaite donner une autre chance à ces personnages et voir comment les choses évolueront dans le second volet. En espérant que je sois plus convaincue cette fois ! 

Ma note : 10,5/20

La somme de nos vies – Sophie Astrabie

Titre : La somme de nos vies

Autrice : Sophie Astrabie

Éditeur : Flammarion

Date de publication : 2020

Nombre de pages : 400

Quatrième de couverture

Camille, jeune fleuriste qui rêve sa vie, visite des appartements qu’elle n’a aucune intention d’acheter. Marguerite, quatre-vingt-sept ans, met en vente son appartement qu’elle s’est pourtant juré de ne jamais quitter. Derrière leurs fenêtres qui se font face, dans cette rue parisienne, la vie de l’une n’apparaît à l’autre qu’en reflet. Les mensonges de Camille à son entourage et les secrets de Marguerite enfouis soigneusement depuis l’enfance se croisent et se répondent. Comment prendre sa vie à bras-le-corps quand on a décidé d’en vivre une autre ?

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous parle de La somme de nos vies, un roman que j’ai connu grâce au podcast La Page Blanche dont je vous avais parlé dans un article dédié ! J’avais beaucoup apprécié l’interview de l’auteure qui était toute en simplicité et authenticité et j’avais alors eu beaucoup envie de lire son roman ! Et puis, finalement, je l’ai conseillé à ma mère un jour alors que nous faisions un tour en librairie et je m’étais dit que ce serait l’occasion de le lire également ! Et vu qu’elle l’a lu récemment et beaucoup apprécié, je n’ai plus eu aucune hésitation ! 

Avant de me lancer concrètement dans ma chronique, je tiens à dire un petit mot sur la couverture. En effet, je la trouve très jolie, toute mignonne et elle correspond si bien à l’histoire que l’autrice va nous raconter !

Ainsi, dans ce roman, nous partons à la rencontre de Camille, une jeune femme fleuriste et qui rêve sa vie plutôt que de la vivre, notamment en imaginant la vie des autres, de ses voisins qu’elle observe tous les soirs à travers la grande baie vitrée de son appartement. J’ai réellement trouvé fascinant cet aspect de sa personnalité. De voir comment elle parvient à créer tout un univers, une vie à des gens simplement en les observant, sans même les connaître. 

De l’autre côté, il y a Marguerite, 87 ans et qui vit seule. L’ennui lui pèse sérieusement et la moindre visite est une grande joie pour cette femme particulièrement sociable. 

J’ai tout de suite beaucoup aimé ces deux personnages ! Elles sont originales et ne ressemblent pas aux personnages que l’on peut retrouver habituellement dans les romans. Je dis ça positivement bien sûr. C’est très agréable et rafraîchissant de les découvrir et de découvrir leur histoire. Ce sont toutes les deux des femmes très attachantes, de par leur histoire, de par les épreuves qu’elles ont traversé et traversent encore.

Malgré leur différence d’âge, j’ai trouvé qu’elles se ressemblaient sur plusieurs points. J’ai adoré découvrir leurs vies respectives mais surtout à partir du moment où elles se rencontrent. Ce sont deux univers différents qui vont brutalement coïncider pour notre plus grand plaisir ! Leur relation est tout simplement magnifique. Tout est dans la gentillesse, la bienveillance. Leur histoire m’a beaucoup touché !

Si l’histoire est déjà très belle comme ça, j’ai trouvé que la toile de fond de la boutique de fleurs rajoute à la fois une touche encore plus poétique mais également un côté vivant et pétillant et léger ! 

Enfin, avant de conclure, un mot concernant la plume de l’autrice : douce, fluide, agréable et poétique ! Un véritable moment de plaisir ! 

En somme, vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce livre qui est une petite pépite. Je pourrais même dire que c’est un petit coup de coeur ! Je vous invite donc vivement à découvrir ce livre à votre tour si vous ne connaissez pas ! 

Ma note : 16/20

Podcasts littéraires : mes suggestions

Version française (english below)

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, on change les habitudes puisqu’un nouvel article sur un nouveau thème débarque sur le blog ! Et dans celui-ci, je vais vous parler de podcasts littéraires

Alors pourquoi cette idée d’article ?

J’ai récemment remarqué sur Instagram que les comptes Bookstragram développaient de plus en plus le système de podcast que ce soit pour présenter des chroniques de livres, soit pour parler de processus d’écriture ou encore pour interviewer un auteur sur ses romans, et parfois plusieurs utilités à la fois. Je trouve que c’est un format très intéressant car il a l’avantage de mettre une plus grande proximité si je puis dire qu’avec un simple article ! Et mine de rien, je pense que ce format participe également à une rétention d’information bien supérieure à quand on lit. Personnellement, je trouve que c’est divertissant et enrichissant à la fois ! 

Je dois avouer que j’ai mis un certain temps avant de sauter le pas à mon tour. Je ne trouvais pas le temps d’écouter de podcast, que ce soit en semaine ou durant les week-ends. Et finalement, j’ai enfin eu un peu de temps durant le confinement ! Et oui, il n’y aura pas eu que des aspects négatifs à cette étrange période ! En tout cas, depuis que j’ai commencé, je suis convaincue par ce format et j’aime me dégager un peu de temps afin d’en écouter régulièrement ! 

Je commence donc à connaître plusieurs podcasts très intéressants et j’aimerais donc les partager avec vous ! J’espère que mes suggestions vous donneront des idées et que cela vous plaira ! N’hésitez pas à me faire part de votre retour en commentaires et aussi à me donner d’autres noms de podcasts que vous écoutez ! Je serai ravie d’en écouter de nouveaux ! 

English version

Hi everyone! Hope you’re all doing well 🙂

Today, things are changing as I decided to present you an article about a new topic! And I’m going to talk to you about literary podcasts 🙂 As some of the podcasts are in english, I decided to translate these parts of my article so that it can be accessible to english-speaking visitors (in case there are!). And also to translate the introduction so you can understand the context a bit 🙂 

Why this idea?

I recently discovered on Instagram that people who already had a page dedicated to reading decided to launch their own podcast, where they present books and a lot of other stuff, such as writing process or interviews of authors. At the beginning, I was a bit doubtful about this format but I’m curious and I chose to give it a try, at least. And in the end, I really enjoyed it! It has the advantage to procure a kind of closeness, that we don’t have in written articles for example. And I also think that by hearing things, we remember them more than when we’re just reading them. Personally, I find it entertaining and enriching at the same time 🙂 

And now that I’m convinced about podcasts, I try my best to find some time during my week to listen to podcasts. It was easier during the first lockdown, as I almost had only free-time! But I really like listening to podcasts, especially the ones I’m going to present you today, so it’s not that hard to find some time 😀

 I hope you’ll enjoy this article and don’t hesitate to give me your feedback below! You can also tell me other podcasts you listen to and I’ll be glad to discover them! 

Voici donc les podcasts : 

  • La Page Blanche : dans ce podcast, la « présentatrice » nous invite à chaque fois à parler d’un livre en particulier et de son auteur. C’est à la fois un podcast qui nous permet de découvrir un livre mais aussi tout ce qui va autour, tel que sa raison d’être, les diverses pensées de l’auteur sur son livre mais également du processus d’écriture et des défis rencontrés. C’est selon moi un podcast très complet, proposant un contenu de qualité et à chaque fois, les auteurs interviewés sont très intéressants et c’est réellement passionnant de les entendre parler sur leur livre, des difficultés qu’ils ont pu rencontrer lors de l’écriture ou bien lors de la publication. Sont également abordées les différentes manières d’éditer un livre, que ce soit en passant par des maisons d’édition classiques ou bien par l’auto-édition, un moyen méconnu jusqu’alors et souvent dénigré. Ce podcast permet donc de faire connaître ce moyen et de redorer un peu son image et ainsi d’inciter les gens à lire davantage d’auteurs auto-édités en faisant tomber les préjugés que l’on peut avoir. Vous pouvez retrouver ce podcast sur de nombreuses plateformes gratuitement ! Si cela vous intéresse, je vous glisse le lien de la page instagram sur laquelle vous pourrez retrouver toutes les actualités du podcast. 

La Page Blanche : https://www.instagram.com/lapageblanche_podcast/

  • Amie Kaufman on writing : celui-ci est un podcast que j’ai découvert très récemment. Contrairement à la Page Blanche, ce podcast est presque intégralement consacré à l’écriture et à des conseils. La personne a l’origine de ce podcast est un effet une auteure australienne reconnue, avec de nombreux livres publiés à son actif, dont la saga Illuminae co-écrite avec Jay Kristoff. Elle a donc l’expérience nécessaire pour prodiguer des conseils pertinents et facilement utilisables, que ce soit pour des auteurs en devenir ou bien simplement pour des auteurs désireux de s’améliorer encore. A chaque podcast, l’auteure aborde une partie du processus d’écriture et explique les différentes difficultés que l’on peut rencontrer et surtout, elle explique simplement comment les éviter, comment faire que le lecteur ne lâchera pas le livre à tel ou tel moment à cause d’une simple erreur. Les conseils sont très accessibles, ce qui est très appréciable et j’aime la passion de l’auteure qui transparaît dans chaque épisode. On ressent bien son envie de transmettre et d’aider les autres et c’est très agréable ! En plus de tous ses conseils d’écriture, il arrive que l’auteure partage son avis sur un roman lu récemment. Cela nous permet donc de découvrir de nouveaux ouvrages, en même temps que l’on apprend comment améliorer son écriture et contourner les pièges parfois inévitables dans l’écriture d’un roman. 

English Version: This podcast is quite different from the previous one as it is only dedicated to writing and advice. The creator of this podcast is a well-known australian author, who wrote several books, such as the series Illuminae, written with Jay Kristoff (I made this short introduction in case you don’t know her already). She has enough experience to give use very useful advice you can easily implement in your writing, whether you are authors-to-be or simply authors eager to improve even more their writing. In each podcast, she adresses one aspect of the writing process and explains the hardships you can encounter and especially how to avoid them or to overcome them. She also tells us what will make our book a page-turner and how to avoid to lose the reader in the course of our story. All the advice she gives are easy to understand (even if you’re a beginner) and what I really appreciate is the passion of the author! We clearly hear in each episode that she likes writing above everything, that she wants to transmit her know-how and to help us and it’s very great! In addition to all the advice she gives us, she sometimes shares her point of view on a novel she has recently read. So we can discover new books that we don’t know of! And most important, we learn how to improve our writing and how to avoid to be tricked by the sometimes inevitable obstacles when writing a novel. 

Amie Kaufman On Writing : https://www.instagram.com/amiekaufmanauthor/

  • Creatively Imperfect : ou comment nous décomplexer de l’écriture. J’ai adoré écouter ce podcast ! Son auteure est drôle (avec un rire des plus communicatifs qui m’a fait rire toute seule) et surtout elle donne de très bons conseils auxquels on ne pense pas nécessairement ! Des conseils afin de nous rassurer dans notre écriture et nous permettre d’avancer quoi qu’il arrive. Le format est très agréable car ils durent en moyenne 15 minutes. Cela n’est pas trop long afin de ne pas se lasser et en même temps, il y a quand même un certain contenu. Mais ce podcast, ce n’est pas que des conseils ! En nous faisant part de son ressenti personnel, on est réconforté dans notre propre écriture. On se rend compte que l’on est pas seul à éprouver certaines difficultés mais que c’est généralement le lot commun des écrivains ! 

English Version: I loooved listening to this podcast! The author (or I don’t know how to call it) has a real way to make us feel at ease and at overcoming complexes we might have as writers. She is so fun (with a particularly infectious laugh and I was laughing on my own listening to her). She gives really good advice that we probably had not thought about before. It’s mostly advice to reassure us on our writing and to help us to go on, no matter the obstacles. The podcast lasts on average 15 minutes and I think that’s perfect because it’s not too long or boring while having a real content. But more than just advice, the author tells us her personal feeling on her writing journey. We then realize that we are not the only one to go through some hardships but that’s in fact quite common for writers. For example, she talks a lot about perfectionism. It’s an aspect almost every writer will have to deal with, once. And hearing it was quite comforting. 

Creatively Imperfect : https://www.instagram.com/creativelyimperfect/

(For the english parts, I hope I didn’t make too many mistakes and in case, I’m sorry for it!)

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt sur le blog !

Clem

Bilan Livresque d’Avril

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien 🙂

Je n’en reviens pas de dire ça mais le mois d’Avril se termine déjà ! Si les mois précédents ont tous passé vite, je dois avouer que celui-ci a filé devant mes yeux à toute vitesse !!!

Il est donc l’heure de faire le bilan de mes lectures du mois d’Avril 🙂 Ce mois-ci, je suis plutôt satisfaite car j’ai réussi à lire davantage que ces derniers temps ! J’ai lu 5 romans et 3 mangas 🙂 Il y a eu du très bon et du moins bon, on va dire !

  • Lettre à toi qui m’aimes, de Julia Thévenot : lorsque j’ai vu passer ce livre sur les réseaux sociaux, il m’a tout de suite beaucoup plus grâce à sa couverture et lorsque j’ai vu qu’il était écrit en vers, ça a fini de me convaincre de me le procurer ! Et comment vous dire que je l’ai lu immédiatement ! Une très belle lecture, originale pour son point de vue et poétique à souhait !
  • Blue Flag tome 6 à 8, de Kaito : comme je vous en parlais dans ma chronique complète que vous pouvez déjà retrouver, j’ai beaucoup aimé cette saga ! Une jolie découverte à laquelle je n’aurais pu m’attendre lorsque j’ai commencé ma lecture 🙂
  • Un jour de plus de ton absence, de Mélusine Huguet : après tous les avis très positifs vu sur instagram, j’ai moi-aussi voulu découvrir ce que tout le monde qualifiait de « coup de coeur » ou de « pépite ». Malheureusement, ça ne l’a pas fait pour moi… Si cela vous intéresse, voici mon avis sur ce roman.
  • Sous un ciel d’or, de Laura Wood : dès que j’ai vu cette couverture, j’ai immédiatement eu envie de le lire, de même que le résumé prometteur ! Ce livre, c’est le Gatsby des temps modernes et version jeunesse. Moi qui suis fan de cette histoire, j’ai forcément adhéré à cette nouvelle version. Attention, ce n’est pas là une simple adaptation moderne mais bien plus que cela. L’autrice a apporté beaucoup de poésie à cette histoire et je vous la conseille sans hésiter !
  • La somme de nos vies, de Sophie Astrabie : j’ai adoré ce livre, c’est même un petit coup de coeur ! Une très belle histoire entre une jeune femme et une retraitée que la vie a décidé de réunir de manière inattendue ! Encore un peu de patience avant de découvrir ma chronique complète 🙂
  • Landon & Shay tome 1, de Brittainy C. Cherry : après un gros coup de coeur pour Eleanor & Grey, j’avais plus que hâte de découvrir l’histoire de Shay, la cousine d’Eleanor. Et finalement, j’ai été déçue par cette lecture… Malheureusement, de nombreux points négatifs sont à noter de mon côté… Je donnerai tout de même une seconde chance à ces personnages avec la lecture du second volet, en espérant me réconcilier avec eux !

Blue Flag – Kaito

Titre : Blue Flag

Auteur : Kaito

Éditeur : Kurokawa

Quatrième de couverture

Je vous remets le résumé présent sur la quatrième de couverture du premier tome :

Au printemps de leur année de Terminale, trois élèves se retrouvent à un carrefour de leur vie.
Taichi est dans la même classe que Tôma, un ami d’enfance à qui tout réussit et que Futaba, une fille qu’il a du mal à supporter. Un jour, Futaba se confie à lui et lui avoue qu’elle est amoureuse de Tôma.

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui et pour une fois, car ça faisait bien longtemps, je vais vous parler de manga et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de la série Blue Flag. Il y a pas mal de temps, je vous avais publié ma chronique sur le premier volet que voici. Et aujourd’hui, désormais que j’ai terminé la saga, je reviens faire un point plus complet et voir s’il y a une évolution entre mon premier ressenti et mon ressenti global. 

Tout d’abord, je ne peux commencer cette chronique sans mentionner les magnifiques couvertures de chacun des tomes. Elles sont absolument splendides, douces et poétiques. Je les adore ! 

Ceci dit, commençons par mon avis sur les personnages. En reprenant ma chronique du premier tome, je me suis rendue compte qu’au départ j’avais visiblement eu du mal à m’attacher aux personnages. Je pense que ce ressenti est notamment dû au fait que dans ce manga, tout est en subtilité et notamment les émotions des personnages. Au départ, seulement quelques informations sur les personnages sont distillées et on peut effectivement avoir un peu de mal à s’attacher à eux puisque qu’on ne les connaît presque pas ! 

Sachez que cela n’est plus du tout le cas par la suite ! Les personnages sont bien développés, avec leur personnalité propre, un passé unique dont l’on remonte le fil et qui nous permet de comprendre leur comportement et actions au présent. Tous vont bien évidemment évoluer au cours des huit tomes, d’autant plus que cela se passe durant la période du lycée, une période connue pour être riche en bouleversements ! 

Finalement, je me suis beaucoup attachée aux trois personnages principaux que ton Futaba, Taichi et Tôma. Je vais donc faire un point pour chacun d’eux !

Futaba : si c’est au début une jeune fille très timide et maladroite, elle va peut à peu prendre confiance en elle au fil des tomes. Elle n’en reste pas moins discrète et attentionnée et a toujours peur de blesser ou de faire/dire quelque chose qu’il ne faut pas mais accompagnée des autres personnages, elle grandit lentement mais sûrement et va peu à peu parvenir à affirmer ses choix. 

Taichi : ce personnages, c’est drôle parce que d’un côté il peut être très sérieux et parfois avoir un côté complètement loufoque je trouve ! Je le dis de manière positive bien sûr ! Il m’a fait rire durant cette série. Lui aussi évolue au fil des tomes. 

Tôma : mon petit coup de coeur de cette série ! Il est vraiment adorable et a le coeur sur la main. Il est attentionné, gentil et tout le monde l’apprécie pour ces qualités. Mais sous cette carapace d’un jeune homme sûr de lui et populaire se cache finalement un être qui a bien peu confiance en lui et qui est assailli par les doutes en ce qui concerne son avenir mais également sur la personne qu’il est. 

Concernant l’histoire en elle-même, il faut reconnaître que la toile de fond du lycée est assez classique mais je pense que finalement, c’était très bien choisi car ça permet de laisser davantage de place à la vraie intrigue de l’histoire, que ce sont les diverses relations que nous pouvons entretenir les uns les autres. De nombreuses interrogations sont posées sur la nature de ces relations. Mais finalement, ce qui ressort de cette histoire, c’est l’amour tout simplement. Que ce soit sous la forme d’un amour familial, amical ou véritablement amoureux, cela n’en reste pas moins de l’amour. Ce manga pose également la question de l’amour entre personnes du même sexe et met en exergue les interrogations, les peurs que cela peut générer chez certains. 

J’ai trouvé que ce sujet qui peut encore parfois être tabou dans notre société, est traité avec une grande justesse et délicatesse et puis surtout, l’auteur nous donne les différents points de vue sur la question : celui qui aime, celui qui est aimé, ce qu’en pense les amis (acceptation, rejet, …), le regard de la famille aussi. 

C’est vraiment une belle série toute en émotions que j’ai découverte et très honnêtement, je ne m’attendais pas du tout à cela lorsque je me suis lancée dans ma lecture du premier tome il y a déjà quelque temps de ça ! Je pensais que ça allait rester classique, aborder des thèmes classiques par rapport au lycée et aux changements que cela induit mais finalement, c’était bien plus profond et original que ce que j’avais pu penser au départ. Et j’en suis ravie ! 

J’ai beaucoup aimé la conclusion de cette série, dont je ne vous en dirai pas plus ici, bien évidemment. Mais en tout cas, j’ai trouvé qu’elle concluait idéalement cette saga ! 

Si vous ne connaissez pas encore, je vous invite à la découvrir au plus vite, d’autant qu’elle est courte car ne comportant que huit tomes. 

Ma note : 15/20