La vie rêvée des chaussettes orphelines – Marie Vareille

Titre : La vie rêvée des chaussettes orphelines

Autrice : Marie Vareille

Éditeur : Lilly Charleston

Date de publication : 2020

Nombre de pages : 479

Quatrième de couverture

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffres de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.

Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une Start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde.

La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie. Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler la vérité sur son passé ?

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous parle de La vie rêvée des chaussettes orphelines, un roman que j’ai beaucoup vu passer sur Instagram et que j’ai enfin découvert à mon tour. J’avais déjà lu Je peux très bien me passer de toi que j’avais vraiment beaucoup aimé ainsi que Ma vie, mon ex et autres calamités. Mais je crois que rien ne m’avait préparé à celui-ci et je comprends mieux tous les avis enthousiastes !

Dans ce roman, nous partons donc à la rencontre d’Alice, une femme dont la vie est programmée au millimètre près, organisée avec une précision d’horloger, le tout ponctuée de crises d’angoisse et de somnifères, sans lesquels elle ne parvient plus à trouver le sommeil. 

Dès les premières pages, je me suis tout de suite attachée à son personnage. Alors même qu’elle pourrait paraître étrange et bizarre, je me suis prise d’affection pour elle, certainement parce que d’une certaine manière, je me suis retrouvée dans son personnage. C’est une femme qui a un besoin irrépressible de tout planifier dans sa vie et qui ne supporte pas l’imprévu. Malgré ces « tocs », je l’ai aimé immédiatement et j’avais envie d’apprendre à la connaître davantage. 

D’ailleurs, l’histoire est très bien racontée car on alterne entre deux périodes de la vie de la jeune femme, le présent et le passé, afin de comprendre comment elle en est arrivée là aujourd’hui, à déménager soudainement à Paris et prête à accepter n’importe qu’elle emploie afin de subvenir à ses besoins et payer son logement. 

En arrière-plan, nous avons cette toile de fond de la start-up EverDream qui s’est donnée pour mission de réunir les chaussettes orphelines de la planète. J’ai trouvé cette idée aussi brillante que farfelue et ça m’a beaucoup amusé. Les différents employés sont tous plus délirants les uns que les autres, et à la fois attachants dans leur singularité. On se prend nécessairement d’affection pour eux une fois qu’on a appris à les connaître. 

Pour en revenir à l’histoire principale, celle d’Alice, je ne suis pas sûre de trouver les mots pour exprimer tout ce que j’ai pu ressentir durant ma lecture. J’écris cet avis à chaud, directement après la fin de ma lecture et j’avoue que j’en suis encore toute chamboulée mais je ne voulais pas risquer d’oublier un élément de mon ressenti. 

C’est une histoire bouleversante que nous livre ici l’auteure. Celle d’Alice, une femme et son combat pour avoir un enfant. Celle de sa famille, les difficultés qu’ils ont traversé ensemble et finalement le poids de cette famille d’une certaine manière. Celle de sa soeur Scarlett qui n’a qu’une chose en tête : réaliser son rêve et devenir chanteuse. La lutte contre les préjugés artistiques, la lutte pour se frayer un chemin dans ce milieu si fermé, la lutte contre les doutes qui menacent de l’assaillir chaque jour un peu plus. 

Cette histoire, ce sont pleins d’éléments différents mais qui forment une histoire cohérente et absolument incroyable. Je crois qu’il n’y a pas une seule chose que je n’ai pas aimé dans ce roman. C’est une multitude de détails, d’émotions qui font un grand livre. 

Comme d’habitude avec cette autrice, j’ai ri. J’adore son humour délicat et qui à la fois, a le don de me faire exploser de rire. Mais cette fois-ci, j’ai découvert toute la palette d’émotions qu’elle pouvait également véhiculer. J’ai sincèrement eu le coeur serré à de nombreux reprises, les yeux humides en lisant certains passages. L’autrice est parvenue à mettre beaucoup de poésie dans son roman, par petites touches délicates, des éléments qui font sens que lorsque l’on achève le roman et qu’est-ce que j’ai aimé ça !

Sans spoiler, je vais dire un mot sur la fin : Waouh ! Je ne m’attendais tellement pas à ça !!! Cette fin m’a encore plus bouleversé que tout le reste du roman. Je ne m’y attendais pas et pour autant, je n’aurais pu rêver de fin plus parfaite à ce roman. 

Pour être honnête quand je l’ai commencé, je m’attendais à une lecture légère comme c’était le cas avec ses autres romans que j’avais pu lire et finalement, j’ai découvert un roman bien plus profond que ce à quoi je m’attendais. Un roman qui m’a pris le coeur et l’a secoué dans tous les sens. 

Je ne sais pas si tout ce que je viens d’écrire parviendra à faire sens pour vous. Je m’excuse pour cet avis clairement décousu… Dans tous les cas, c’est un énorme coup de coeur pour ce roman ! Coup de coeur auquel je ne m’attendais pas une seule seconde lorsque j’ai commencé ma lecture. Je savais que j’allais apprécié car j’aime beaucoup l’autrice mais jamais je n’aurais pu imaginer vivre de telles choses avec La vie rêvée des chaussettes orphelines. 

Ma note : 17,5/20

C’est lundi que lisez-vous #4

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour ce troisième numéro de C’est lundi que lisez-vous, le rendez-vous désormais incontournable de la blogosphère qui consiste à faire un bilan des lectures passées, en cours et à venir 🙂

Voici donc sans plus tarder mon bilan de cette semaine !

Lectures passées

Chroniques à venir

Lectures en cours

Comme globalement dans mes lectures de classique, j’avance lentement mais sûrement ! Je pense qu’il figurera donc un certain temps dans les CLQLV mais ne vous inquiétez pas, je le finirai un jour 😉

Pour le moment, c’est une lecture très agréable et intrigante ! J’espère donc que cela va se poursuivre sur la même lancée 🙂

Lectures à venir

Pour la première fois, très honnêtement, je n’en sais strictement rien ! Je vais poursuivre tranquillement mes lectures en cours et je verrai mon modo du moment pour ma prochaine lecture mais actuellement, je ne sais pas du tout ce que je lirai ensuite ! C’est certainement dû au fait que je viens de terminer La vie rêvée des chaussettes orphelines qui m’a profondément troublé et qui a été un gros coup de coeur et du coup, je n’ai plus du tout ce que je voudrais lire ensuite …

Bilan Livresque de Février

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien 🙂

Le mois de Février arrive déjà son terme et je ne l’ai pas vu passer 😱 Comme je vous l’ai déjà dit, je suis en ce moment très occupée professionnellement, ce qui est très certainement la raison pour laquelle ce mois vient de défiler sans même que je ne m’en rende compte…

Toujours est-il qu’il n’en demeure pas moins le moment de faire le bilan de mes lectures du mois de Février. Je n’ai une nouvelle fois eu que peu de temps pour lire. Heureusement qu’il y a eu les week-ends durant lesquels je n’ai fait que lire et où j’ai enfin pu avancer un peu dans mes lectures. Je ai donc lu 4 romans ce mois-ci et j’en suis très satisfaite car la qualité était plus qu’au rendez-vous, avec un petit et un gros coup de coeur !

Sans plus attendre, voici donc le bilan de mes lectures :

  • L’Anomalie, de Hervé Le Tellier : une lecture très surprenante mais que j’ai beaucoup aimé ! Je vous laisse découvrir mon avis complet juste ici 🙂
  • À première vue, de Colleen Hoover : j’ai tendance à lire les CoHo au compte goutte volontairement afin d’avoir toujours un de ses livres sous la main en cas de besoin et en sachant pertinemment que je ne serai pas déçue. Je gardais donc celui-ci depuis des mois sur mes étagères. J’avais lu des avis assez différents voire mitigés sur ce roman alors je vous avoue que ça a tout de même freiné un peu mon avis de le commencer. Et finalement, j’ai enfin sauté le pas le week-end dernier et je l’ai dévoré en à peine plus de 24h. Effectivement, j’ai trouvé que ce roman n’était pas tout à faire pareil que les autres romans de cette auteure. Je ne saurais d’ailleurs dire exactement pourquoi mais j’ai senti une différence. Cela dit, j’ai trouvé cette lecture très plaisante comme d’habitude ! J’ai aimé les personnages et leur histoire. La seule chose qui m’a un peu dérangé était le nombre de sujets différents abordés. Ce sont tous des thèmes forts et j’avais parfois l’impression d’avoir affaire à un catalogue avec tous les problèmes du monde, comme si l’auteure avait tous voulu les réunir dans un seul livre. C’est la seule chose qui m’a un peu dérangé car du coup, niveau crédibilité, ça en prend un peu un coup… mais finalement, je me suis malgré tout laissée embarquée par l’histoire et je l’ai réellement apprécié malgré ce petit bémol !
  • The Queen of Nothing T3, de Holly Black : voilà un final à la hauteur de l’incroyable saga de Holly Black ! J’ai tellement aimé cet univers, l’histoire et les personnages que j’avais sincèrement peur de me trouver face à une conclusion un peu trop basique, qui ne serait pas en adéquation avec le reste de la série. Et finalement, l’auteure a su trouver une fin qui conclut à merveille la trilogie. Déjà que c’est une série pleine d’action mais alors quand tout s’accélère dans la dernière partie du roman, ce n’était clairement pas tenable ! Bref, un final à la hauteur de mes espérances et une saga que je vous conseille sans une seconde d’hésitation !
  • La vie rêvée des chaussettes orphelines, de Marie Vareille : je rajoute ce livre dans mon bilan au dernier moment car j’ai dévoré ce livre dans le week-end ! C’est donc mon gros coup de coeur du mois, comme il ne m’en est pas arrivé depuis quelques temps ! Ce roman que je pensais léger au départ, de par sa couverture et son titre amusant, s’est révélé être un roman profond, qui aborde des sujets sérieux, avec beaucoup de poésie et de délicatesse. J’ai trouvé qu’il était très bien pensé, avec des personnages particulièrement singuliers et attachants. Ce livre m’a fait rire comme toujours avec cette auteure mais il m’a également serré le coeur comme jamais je n’aurais pensé qu’il puisse le faire. Une magnifique surprise et un gros coup de coeur donc pour ce roman dont je vous partage très vite ma chronique complète 🙂

L’Anomalie – Hervé Le Tellier

Titre : L’Anomalie

Auteur : Hervé Le Tellier

Éditeur : Gallimard

Date de publication : 2020

Nombre de pages : 336

Quatrième de couverture

« Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l’intelligence, et même le génie, c’est l’incompréhension. »En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien 🙂

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de L’Anomalie, roman qui a reçu le prix Goncourt 2020. Ce n’est pas du tout le genre de romans que j’ai par habitude de lire mais le résumé mystérieux et prometteur ne m’a pas fait hésiter bien longtemps !

Dès les première pages, nous sommes emportés dans le tumulte des personnages. Ceux-ci sont effectivement nombreux dans le livre mais pour autant cela n’impacte en rien leur qualité. J’ai trouvé qu’ils étaient tous profondément singuliers, avec des personnalités et des histoires propres et également un cheminement unique au cours du roman. Leurs histoires sont toutes passionnantes, certaines sont parfois étonnantes, voire même déroutantes. Et j’ai également aimé leur diversité. Ils viennent de milieu très différents les uns des autres et pourtant, ils vont se retrouver confronter à vivre la même chose, à se retrouver ensemble dans cette épreuve.

J’étais donc déjà séduite par la manière dont le roman commence, alors même que l’on ne comprend pas tout, avec ces bribes de vie éparpillées. Puis arrive ce fameux événement qui va venir bouleverser la vie de nos personnages. Et là, tout est brutalement remis en question. Tout ce que les personnages connaissaient ou tout du moins pensaient connaître se voit chamboulé. Plus rien ne fait sens et pourtant, il va bien falloir tenter de s’accommoder de la situation, à défaut de la comprendre.

J’ai beaucoup aimé voir se former les différents questionnements qui vont apparaître suite à cet événement. C’est une situation d’une ampleur inédite et sans précédent. Tout le monde, et nous en tant que lecteurs les premiers, tente de trouver une explication rationnelle à ce qui vient de se produire, une manière d’expliquer l’inexplicable, pour un peu que cela soit possible. Les questionnements ne sont d’ailleurs pas seulement scientifiques mais également religieux, du point de vue de la morale et de l’éthique. C’était réellement passionnant que de voir ces différents points de vue, notamment par rapport à la religion.

Autre point positif : les nombreux éléments de détails ! C’était incroyable la précision avec laquelle l’auteur parvenait à traiter les différents sujets, qui sont parfois très techniques ou bien philosophiques. Cela aide beaucoup à se glisser dans la peau des personnages. Ces précisions viennent donc nourrir le récit favorablement et naturellement, sans que cela passe pour une accumulation inutile.

Enfin, que dire de l’écriture absolument incroyable autant qu’étonnante de l’auteur ! J’ai trouvé que c’était très fluide, avec de l’humour, de la poésie… et bien d’autres encore !

C’est donc une très belle surprise, à laquelle je ne m’attendais pas nécessairement ! Je peux même aller jusqu’à dire que c’est un petit coup de coeur 😉 Je vous le recommande donc sans hésiter, même si au départ, ce n’est pas votre genre de prédilection !

Ma note : 16/20

C’est lundi que lisez-vous #3

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour ce troisième numéro de C’est lundi que lisez-vous, le rendez-vous désormais incontournable de la blogosphère qui consiste à faire un bilan des lectures passées, en cours et à venir 🙂

Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas fait de CLQLV la semaine dernière car étant très prise par mon travail, je n’ai pas trouvé le temps de lire et je n’avais donc rien de nouveau à vous présenter par rapport au #2.

Mais là, j’ai enfin trouvé un peu plus de temps, notamment ce week-end donc voici mon bilan de la semaine !

Lectures passées

Moi qui ne suis pas habituée à lire ce genre de romans, j’ai immédiatement été intriguée par le résumé très mystérieux et prometteur et je n’ai donc pas hésité longtemps ! Et ce fut une magnifique surprise ! Une lecture étonnante mais profonde, avec des réflexions toutes plus intéressantes que les autres, portée par des personnages singuliers et passionnants.

Étant une grande adepte de cette actrice, je savais que j’allais dévorer ce livre mais je ne pensais tout de même pas le lire si rapidement. Je l’ai en effet lu en 24h ce qui ne m’était pas arrivé depuis mes vacances d’été ! J’ai trouvé que, même si on retrouve la touche de Colleen Hoover, ce roman est relativement différent des autres que j’ai pu lire d’elle pour le moment. Attention, je ne suis pas en train de dire cela de manière négative, au contraire. Ce fut une très belle lecture dont j’ai hâte de vous partager mon avis complet 🙂

Chroniques à venir

Lectures en cours

Ça y est ! J’ai enfin trouvé le temps de le commencer (même si ce ne sont quelques pages lues…). Après avoir lu plusieurs avis très positifs, j’ai hâte de le découvrir à mon tour 😉

Non, je ne l’ai toujours pas fini… mais j’arrive très bientôt à la fin ! Ce n’est absolument pas par manque d’intérêt que je suis si longue à le lire mais simplement car c’est ma lecture du soir et que comme je tombe de fatigue en ce moment, je me retrouve presque tous les soirs à relire la même page …

Lectures à venir

Ce livre a rejoint ma PAL il y a relativement peu de temps mais il me fait très envie, d’autant plus que je n’arrête pas de le voir passer sur Instagram, avec globalement des avis très positifs ! J’espère donc pouvoir le commencer rapidement 🙂

C’est lundi que lisez-vous #2

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour ce second numéro de C’est lundi que lisez-vous, le rendez-vous désormais incontournable de la blogosphère qui consiste à faire un bilan des lectures passées, en cours et à venir 🙂

Voici donc mon bilan de la semaine !

Lectures passées

Malheureusement, je n’ai fini aucun livre cette semaine…

Lectures en cours

Lectures à venir

Ce roman était déjà prévue dans mes lectures à venir du dernier CLQLV mais malheureusement, n’ayant eu que très peu de temps pour lire, je n’ai pas eu le temps de le commencer… ni l’envie d’ailleurs, je dois l’avouer… Je le remets donc en espérant que cette fois-ci je pourrais au moins l’entâmer 🙂

More happy than not – Adam Silvera

Titre : More happy than not

Auteur : Adam Silvera

Éditeur : Simon & Schuster

Date de publication : 2018

Nombre de pages : 306

Quatrième de couverture

In the months following his father’s suicide, sixteen-year-old Aaron Soto can’t seem to find happiness again, despite the support of his girlfriend, Genevieve, and his overworked mom. Grief and the smile-shaped scar on his wrist won’t let him forget the pain. But when Aaron meets Thomas, a new kid in the neighborhood, something starts to shift inside him. Aaron can’t deny his unexpected feelings for Thomas despite the tensions their friendship has created with Genevieve and his tight-knit crew. Since Aaron can’t stay away from Thomas or turn off his newfound happiness, he considers taking drastic actions. The Leteo Institute’s revolutionary memory-altering procedure will straighten him out, even if it means forgetting who he truly is. 

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de More happy than not, un roman que j’ai lu cet été mais dont j’ai mis des mois à rédiger la chronique à cause, notamment à cause d’un ressenti plus que mitigé… Ou tout du moins, suis-je ressorti très perplexe de cette lecture…

Après avoir lu History is all you left me et avoir eu un petit coup de coeur, j’avais donc plus que hâte de me plonger de nouveau dans la plume agréable de l’auteur et dans ses nouvelles histoires. Mais cette fois-ci, malheureusement, ça ne l’a pas fait … Je vous explique pourquoi ! 

Tout d’abord, nous faisons la rencontre de Aaron Soto, un adolescent de 16 ans dont le père s’est suicidé quelques mois plus tôt. J’ai éprouvé de la compassion envers ce personne à cause de son histoire et sa vie mais j’avais réellement du mal à m’attacher à lui comme je l’aurais voulu. 

De l’autre côté, nous avons Thomas, un garçon dans les âges de Aaron et qui vont se lier d’amitié au fil de l’histoire. Là pareil, je ne parvenais pas à m’attacher à ce personnage particulièrement…

Et puis, pour moi, le vrai point négatif c’est l’histoire en elle-même… Alors qu’elle semblait pourtant prometteuse, j’ai trouvé que cela n’avait été traité que superficiellement et que cela manquait cruellement de profondeur à certains moments. Parfois, ce n’est même qu’effleuré et c’était très dommage. Je pense principalement à ce fameux Leteo Institute qui promet à ses patients un processus révolutionnaire d’altération de la mémoire. Ce serait donc la formule rêvée pour ce jeune garçon que la vie n’a pas épargné et surtout un moyen pour lui d’oublier le drame qui s’est produit dans sa vie, quelques mois plus tôt. 

Au départ, j’étais réellement très enthousiaste par rapport à ce programme. J’avais hâte de voir comment l’auteur allait l’exploiter. Et au final, quelle déception ! Au fur et à mesure des pages, je me désintéressais de plus en plus de ce programme et j’ai fini par ne plus du tout en voir l’intérêt vis-à-vis de la manière dont évoluait l’histoire. 

En réalité, je pense surtout que ma déception vient du fait qu’après lecture de la quatrième de couverture, je m’attendais très certainement à quelque chose de complètement différent et finalement, je n’ai pas du tout retrouvé ce à quoi je m’étais attendue…

La plume de l’auteur reste certes agréable mais je n’ai pas du tout été convaincue par ce roman… Il n’en demeure pas moins que je donnerai une autre chance à cet auteur, étant donné que j’avais beaucoup aimé le premier roman que j’avais lu de lui ! 

Ma note : 9/20

Podcasts littéraires : mes suggestions

Version française (english below)

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, on change les habitudes puisqu’un nouvel article sur un nouveau thème débarque sur le blog ! Et dans celui-ci, je vais vous parler de podcasts littéraires

Alors pourquoi cette idée d’article ?

J’ai récemment remarqué sur Instagram que les comptes Bookstragram développaient de plus en plus le système de podcast que ce soit pour présenter des chroniques de livres, soit pour parler de processus d’écriture ou encore pour interviewer un auteur sur ses romans, et parfois plusieurs utilités à la fois. Je trouve que c’est un format très intéressant car il a l’avantage de mettre une plus grande proximité si je puis dire qu’avec un simple article ! Et mine de rien, je pense que ce format participe également à une rétention d’information bien supérieure à quand on lit. Personnellement, je trouve que c’est divertissant et enrichissant à la fois ! 

Je dois avouer que j’ai mis un certain temps avant de sauter le pas à mon tour. Je ne trouvais pas le temps d’écouter de podcast, que ce soit en semaine ou durant les week-ends. Et finalement, j’ai enfin eu un peu de temps durant le confinement ! Et oui, il n’y aura pas eu que des aspects négatifs à cette étrange période ! En tout cas, depuis que j’ai commencé, je suis convaincue par ce format et j’aime me dégager un peu de temps afin d’en écouter régulièrement ! 

Je commence donc à connaître plusieurs podcasts très intéressants et j’aimerais donc les partager avec vous ! J’espère que mes suggestions vous donneront des idées et que cela vous plaira ! N’hésitez pas à me faire part de votre retour en commentaires et aussi à me donner d’autres noms de podcasts que vous écoutez ! Je serai ravie d’en écouter de nouveaux ! 

English version

Hi everyone! Hope you’re all doing well 🙂

Today, things are changing as I decided to present you an article about a new topic! And I’m going to talk to you about literary podcasts 🙂 As some of the podcasts are in english, I decided to translate these parts of my article so that it can be accessible to english-speaking visitors (in case there are!). And also to translate the introduction so you can understand the context a bit 🙂 

Why this idea?

I recently discovered on Instagram that people who already had a page dedicated to reading decided to launch their own podcast, where they present books and a lot of other stuff, such as writing process or interviews of authors. At the beginning, I was a bit doubtful about this format but I’m curious and I chose to give it a try, at least. And in the end, I really enjoyed it! It has the advantage to procure a kind of closeness, that we don’t have in written articles for example. And I also think that by hearing things, we remember them more than when we’re just reading them. Personally, I find it entertaining and enriching at the same time 🙂 

And now that I’m convinced about podcasts, I try my best to find some time during my week to listen to podcasts. It was easier during the first lockdown, as I almost had only free-time! But I really like listening to podcasts, especially the ones I’m going to present you today, so it’s not that hard to find some time 😀

 I hope you’ll enjoy this article and don’t hesitate to give me your feedback below! You can also tell me other podcasts you listen to and I’ll be glad to discover them! 

Voici donc les podcasts : 

  • La Page Blanche : dans ce podcast, la « présentatrice » nous invite à chaque fois à parler d’un livre en particulier et de son auteur. C’est à la fois un podcast qui nous permet de découvrir un livre mais aussi tout ce qui va autour, tel que sa raison d’être, les diverses pensées de l’auteur sur son livre mais également du processus d’écriture et des défis rencontrés. C’est selon moi un podcast très complet, proposant un contenu de qualité et à chaque fois, les auteurs interviewés sont très intéressants et c’est réellement passionnant de les entendre parler sur leur livre, des difficultés qu’ils ont pu rencontrer lors de l’écriture ou bien lors de la publication. Sont également abordées les différentes manières d’éditer un livre, que ce soit en passant par des maisons d’édition classiques ou bien par l’auto-édition, un moyen méconnu jusqu’alors et souvent dénigré. Ce podcast permet donc de faire connaître ce moyen et de redorer un peu son image et ainsi d’inciter les gens à lire davantage d’auteurs auto-édités en faisant tomber les préjugés que l’on peut avoir. Vous pouvez retrouver ce podcast sur de nombreuses plateformes gratuitement ! Si cela vous intéresse, je vous glisse le lien de la page instagram sur laquelle vous pourrez retrouver toutes les actualités du podcast. 

La Page Blanche : https://www.instagram.com/lapageblanche_podcast/

  • Amie Kaufman on writing : celui-ci est un podcast que j’ai découvert très récemment. Contrairement à la Page Blanche, ce podcast est presque intégralement consacré à l’écriture et à des conseils. La personne a l’origine de ce podcast est un effet une auteure australienne reconnue, avec de nombreux livres publiés à son actif, dont la saga Illuminae co-écrite avec Jay Kristoff. Elle a donc l’expérience nécessaire pour prodiguer des conseils pertinents et facilement utilisables, que ce soit pour des auteurs en devenir ou bien simplement pour des auteurs désireux de s’améliorer encore. A chaque podcast, l’auteure aborde une partie du processus d’écriture et explique les différentes difficultés que l’on peut rencontrer et surtout, elle explique simplement comment les éviter, comment faire que le lecteur ne lâchera pas le livre à tel ou tel moment à cause d’une simple erreur. Les conseils sont très accessibles, ce qui est très appréciable et j’aime la passion de l’auteure qui transparaît dans chaque épisode. On ressent bien son envie de transmettre et d’aider les autres et c’est très agréable ! En plus de tous ses conseils d’écriture, il arrive que l’auteure partage son avis sur un roman lu récemment. Cela nous permet donc de découvrir de nouveaux ouvrages, en même temps que l’on apprend comment améliorer son écriture et contourner les pièges parfois inévitables dans l’écriture d’un roman. 

English Version: This podcast is quite different from the previous one as it is only dedicated to writing and advice. The creator of this podcast is a well-known australian author, who wrote several books, such as the series Illuminae, written with Jay Kristoff (I made this short introduction in case you don’t know her already). She has enough experience to give use very useful advice you can easily implement in your writing, whether you are authors-to-be or simply authors eager to improve even more their writing. In each podcast, she adresses one aspect of the writing process and explains the hardships you can encounter and especially how to avoid them or to overcome them. She also tells us what will make our book a page-turner and how to avoid to lose the reader in the course of our story. All the advice she gives are easy to understand (even if you’re a beginner) and what I really appreciate is the passion of the author! We clearly hear in each episode that she likes writing above everything, that she wants to transmit her know-how and to help us and it’s very great! In addition to all the advice she gives us, she sometimes shares her point of view on a novel she has recently read. So we can discover new books that we don’t know of! And most important, we learn how to improve our writing and how to avoid to be tricked by the sometimes inevitable obstacles when writing a novel. 

Amie Kaufman On Writing : https://www.instagram.com/amiekaufmanauthor/

  • Creatively Imperfect : ou comment nous décomplexer de l’écriture. J’ai adoré écouter ce podcast ! Son auteure est drôle (avec un rire des plus communicatifs qui m’a fait rire toute seule) et surtout elle donne de très bons conseils auxquels on ne pense pas nécessairement ! Des conseils afin de nous rassurer dans notre écriture et nous permettre d’avancer quoi qu’il arrive. Le format est très agréable car ils durent en moyenne 15 minutes. Cela n’est pas trop long afin de ne pas se lasser et en même temps, il y a quand même un certain contenu. Mais ce podcast, ce n’est pas que des conseils ! En nous faisant part de son ressenti personnel, on est réconforté dans notre propre écriture. On se rend compte que l’on est pas seul à éprouver certaines difficultés mais que c’est généralement le lot commun des écrivains ! 

English Version: I loooved listening to this podcast! The author (or I don’t know how to call it) has a real way to make us feel at ease and at overcoming complexes we might have as writers. She is so fun (with a particularly infectious laugh and I was laughing on my own listening to her). She gives really good advice that we probably had not thought about before. It’s mostly advice to reassure us on our writing and to help us to go on, no matter the obstacles. The podcast lasts on average 15 minutes and I think that’s perfect because it’s not too long or boring while having a real content. But more than just advice, the author tells us her personal feeling on her writing journey. We then realize that we are not the only one to go through some hardships but that’s in fact quite common for writers. For example, she talks a lot about perfectionism. It’s an aspect almost every writer will have to deal with, once. And hearing it was quite comforting. 

Creatively Imperfect : https://www.instagram.com/creativelyimperfect/

(For the english parts, I hope I didn’t make too many mistakes and in case, I’m sorry for it!)

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt sur le blog !

Clem

Jizo – Mato et Mr Tan

Titre : Jizo

Auteurs : Mato et Mr Tan

Éditeur : Glénat

Date de publication : 2020

Nombre de pages : 240

Quatrième de couverture

Aki ne retrouve plus le chemin pour rentrer chez lui. Tout le monde semble indifférent à cet enfant perdu. Tous… sauf Jizo, un étrange garçon sorti de nulle part. Est-ce un enfant des rues ? Va-t-il vraiment le ramener chez lui ? A-t-il raison de le suivre dans le temple où il l’emmène ? Malgré son grand sourire, Aki peine à faire confiance à son nouvel ami. Surtout qu’une effroyable sorcière chasse les enfants à la tombée de la nuit…

Mon avis

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un manga. Et oui, cela faisait quelque temps que je n’en avais pas lu et que je ne vous en avais donc pas fait part sur le blog ! Mais récemment, sur les réseaux sociaux, j’ai vu passer une chronique sur ce manga qui m’a donné envie et surtout, j’ai été bien attiré par sa jolie couverture ! Et j’ai donc décidé de me lancer à nouveau dans un manga, passion de jeunesse quelque peu délaissée…

Dans ce livre, nous partons à la rencontre de Aki, un jeune garçon qui se retrouve dans un parc, complètement perdu. Il sait seulement que sa maman l’attend mais il ne se souvient plus de rien. Il fait alors la rencontre de Jizo, un autre jeune garçon de son âge qui va tenter de lui venir en aide. 

Dès les premières pages, j’ai trouvé l’histoire intrigante. Le suspense est là et on a envie de comprendre et de savoir la fin. Même si j’ai rapidement deviné de quoi il retournait, cela ne m’a finalement pas dérangé. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ça après lecture du résumé mais cela m’a tout de même plu. Je m’attendais en effet plus à une aventure de la part des personnages. Cela dit, d’une certaine manière, il s’agit là aussi d’une aventure mais pas forcément au sens auquel je m’attendais.

Est abordée une partie de la mythologie bouddhiste japonaise que je ne connaissais pas jusqu’alors. Ça m’a donc permis de la découvrir !

C’est une histoire touchante que nous livre ici l’auteur, avec des questionnements profonds, le tout abordé sous un angle relativement léger. Cela passe notamment par les personnages qui ne sont que des enfants. Malgré la différence d’âge que je peux avoir avec eux, je me suis tout de suite prise d’affection pour eux. J’avais envie de les aider, de les protéger à ma manière. 

Tout est abordé de manière subtile et poétique, avec une grande délicatesse, tout en soulevant des sujets réels et durs. La morale qui ressort de ce manga est également très belle et m’a touché. 

Puisqu’il s’agit d’un manga, je me dois de faire une remarque sur les dessins que j’ai apprécié, beaux et légers, tout comme l’histoire et les dialogues. 

En conclusion, même si j’étais à des kilomètres de me douter que ce manga prendrait une telle tournure, cela n’en reste pas moins une jolie surprise. Ce que j’ai le plus aimé c’était toute l’émotion qui se dégageait de ces personnages et de cette histoire ! Une belle découverte donc que je vous conseille ! 

Ma note : 13/20

C’est lundi que lisez-vous #1

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer qu’après des mois (des années même !) à voir passer le fameux C’est lundi que lisez-vous sur de nombreux blogs littéraires ainsi que sur les réseaux sociaux, je me lance enfin à mon tour 😀

Dans le cas où vous ne connaîtriez pas encore le principe, je vous le rappelle brièvement : partager les lectures passées, en cours et à venir et d’en faire un « Update » ou « mise à jour » tous les lundis afin de faire un point sur ses lectures !

Si jusque-là je n’avais pas encore pris part à ce rendez-vous désormais incontournable c’est tout simplement car j’avais peur de ne pas lire suffisamment pour pouvoir écrire l’article. Dans les faits, c’est toujours d’actualité notamment en ce moment car je suis très prise professionnellement et n’ai donc que très peu de temps à consacrer à la lecture. Mais je me dis aussi qu’il y a parfois d’autres moments où je trouve davantage de temps à consacrer à mes livres et que, pour ces moments-là, ça sera particulièrement utile 🙂

J’espère en tout cas que cela vous plaira ! Et voici donc le premier numéro sans plus tarder !

Lectures passées

Chroniques à venir

Lectures en cours

Lectures à venir

La Lettre écarlate, c’est la marque au fer rouge qui désigne la femme adultère dans l’Amérique au puritanisme obsessionnel de l’époque coloniale. Trois personnages : Hester qui vit avec une dignité admirable sa faute et sa solitude. Arthur Dimmesdale, le jeune passeur dont les élans mystiques soulèvent à Boston l’enthousiasme des fidèles mais qui, ensorcelé par Hester, ne parvient ni à dominer ni à vivre sa sensualité. Chillingworth, le mari, qui pendant des années tourmentera en silence le pasteur jusqu’à la folie et à la mort.Le premier des grands romans américains, la clef d’une sensibilité nationale toujours partagée entre la tentation du scandale et le démon de la culpabilité.