Moon Brothers – Sarah Crossan

Capture d’écran 2019-12-24 à 11.33.52.png

 

Titre : Moon Brothers

Titre original : Moonrise

Auteure : Sarah Crossan

Éditeur : Rageot

Date de publication : 2019

Nombre de pages : 373

 

Quatrième de couverture

On peut savoir tout ce qu’il y a à savoir sur quelqu’un,
sa taille, son poids, ce qu’il préfère,
oeufs à la coque ou oeufs au plat,
mais y a un truc qu’on ne saura jamais :
c’est l’endroit où son coeur le mène.

Pourquoi Ed est parti, son frère Joe ne l’a jamais vraiment compris. À l’époque, il n’était qu’un petit garçon. Aujourd’hui, Joe a 17 ans et il doit accompagner son grand frère dans ses derniers moments. Ne plus penser au système qui l’a mis en prison. Mais que faire pour l’aider ? Comment lui pardonner alors que leur famille a volé en éclats ? Et où trouver la force d’espérer ?

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler du nouveau roman (pas vraiment nouveau mais enfin traduit en français) de Sarah Crossan intitulé Moon Brothers. Dès sa sortie, je n’ai pas hésité une seule seconde avant de me le procurer, sans même avoir lu la quatrième de couverture. D’ailleurs, une fois de plus, la couverture est magnifique et très poétique, malgré le sombre récit qui se cache derrière. 

Dès les premières pages, nous faisons la rencontre de Joe, un jeune homme de 17 ans dont le grand frère Ed est emprisonné au Texas et qu’il n’a pas revu depuis de longues années. Je me suis rapidement attachée à Joe puis à son frère malgré la situation. Joe est très humain et ses sentiments sont parfaitement retranscrits. Tout se mélange dans son coeur : peine, colère et peur. Je pouvais ressentir exactement chacune de ses émotions au fil du récit, me serrant le coeur à chaque fois. Ed est tout aussi attachant que son jeune frère. Il est au départ moins présent dans le récit et on ne le perçoit qu’à travers les yeux de Joe. Puis au fur et à mesure des pages, il prend peu à peu une place importante et quoi de plus normal puisqu’après tout, le récit tourne autour de lui. 

Dans ce roman, l’auteure aborde un sujet très dur, parfois tabou : celui du système judiciaire américain. Cependant, cela est traité avec une très grande justesse de la part de Sarah Crossan, qui est bien parvenue à montrer les aspects négatifs de cette société américaine, la réalité des choses souvent cachée derrière une façade reluisante. Justement, j’ai aimé que les choses soient dépeintes conformément à la réalité, sans que ce soit enjolivé. On est ainsi brutalement confronté à ce que peut ressentir une famille dans une telle situation. 

Enfin, une fois de plus, l’écriture de l’auteure est toujours aussi merveilleuse et envoutante. Le fait que le récit soit en vers apporte une grande poésie sans pour autant que l’histoire en devienne pour autant mielleuse ou enrobée. Cette forme poétique permet, je trouve, de faire passer de nombreuses émotions, avec une certaine précision. 

Ainsi, j’ai été une nouvelle fois bouleversée par le récit que nous livre Sarah Crossan et qui m’a de nouveau fait verser toutes les larmes de mon corps. Si vous ne l’avez pas encore lu ou que vous ne connaissez pas cette auteure, n’hésitez pas une seule seconde à vous lancer. Je vous le recommande vivement ! 

Ma note : 15,5/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s