P.S: tu me manques – Brigid Kemmerer

img_3879.jpg

 

Titre : P.S: tu me manques

Titre original : Letters to the Lost

Auteure : Brigid Kemmerer

Éditeur : Hachette

Date de publication : 2018

Nombre de pages : 432

 

 

Quatrième de couverture

Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine.

Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots.

Commence alors une correspondance inattendue entre le crépuscule et la fille du cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…

Mon avis

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Aujourd’hui, je vous parle d’un roman que j’ai fini de lire assez récemment (pour une fois que j’ai le temps d’écrire la chronique juste après). Il s’agit de P.S: tu me manques de Brigid Kemmerer. 

Nous partons à la rencontre de Juliet une jeune fille qui a perdu sa mère récemment et qui tente de maintenir un lien en continuant à lui écrire des lettres qu’elle dépose sur sa tombe. De son côté, Declan fait des travaux d’intérêt général dans ce même cimetière et va, un jour, tomber sur une des lettres de Juliet. S’ensuit alors un échange épistolaire des plus mystérieux et passionnant. 

J’ai tout de suite beaucoup accroché avec nos deux protagonistes qui semble, au premier abord, avoir des personnalités diamétralement opposées. Ils sont tous les deux très touchants à leur manière et sont réellement sincères dans leurs sentiments, dans leur façon de réagir à la vie. L’auteure a bien su détailler le caractère de chacun au fil des pages. Nous découvrons ainsi peu à peu ce qui se cache sous leur carapace. 

En ce qui concerne l’histoire, j’ai trouvé que le récit était très beau et juste. Chaque mot était bien choisi. Les émotions sont retranscrites avec précision et j’ai souvent eu les larmes aux yeux en lisant ce superbe roman. 

J’ai adoré les nombreuses références à la photographie. Cela permet de faire de magnifiques métaphores, d’ajouter une autre dimension au roman. Et surtout d’approfondir encore davantage les sentiments que nous lecteurs pouvons ressentir. 

La plume de l’auteure est splendide, fluide et très agréable à lire. Je n’ai pas pu détacher mes yeux de ce roman avant de l’avoir fini. Les pages se tournaient sous mes doigts avec une incroyable rapidité. J’avais à la fois très envie de connaître la finalité de l’histoire et en même temps, je n’avais pas du tout envie de quitter Juliet et Declan pour lesquels j’ai eu une réelle affection. 

Encore un petit point positif pour finir : la couverture du livre est absolument magnifique ! Avec cette couleur vert d’eau et les oiseaux, on est immédiatement transporté dans un univers poétique. J’avais  flashé sur cette couverture et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai pris ce livre. Et il faut croire que mon instinct ne m’a pas trompé puisque le récit est à l’image de la couverture. 

J’ai néanmoins noté un petit point négatif qui n’a pas entaché le récit mais qui a tout de même son importance à mes yeux : j’ai relevé quelques erreurs de traduction qui font un peu tâche ! Cela n’est pas bien grave mais c’est tout de même dommage !

Ainsi, j’ai beaucoup aimé ce livre qui m’a fait passer par de nombreuses émotions. Je ne peux donc que vous le recommander vivement ! 

Ma note : 15/20

 

2 réflexions sur “P.S: tu me manques – Brigid Kemmerer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s